Alors que le mouvement social se poursuit à la SNCF, comme partout en France, les usagers des trains français devront prendre leur mal en patience mercredi.