Après le décès de 11 personnes dans le Bengale, les autorités indiennes ont revu samedi à la hausse le bilan des pluies diluviennes qui ont frappé l'Inde.